Réforme de l’administration de Mines de la R.D.Congo

Secrétariat Général des Mines > Actualités > Réforme de l’administration de Mines de la R.D.Congo

La Direction des Investigations bientôt Inspection générale des Mines

Dans le but de faire de l`appareil de l`Etat, un instrument efficace de puissance publique, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo s`est résolument engagé dans la reforme de tous les secteurs de la vie nationale, avec pour objectif de mettre un terme à tous les fléaux dont souffre son Administration. L`on se souviendra qu`a l`issue de l`audit mené en 2013, par le cabinet Price Waterhouse Coopers (PWC), il a été constaté certains dysfonctionnements par rapport au cadre organique. Au regard de ces fléaux, qui entrainent une déficience dans le fonctionnement de l`appareil de l`Etat notamment, par le manque d`audit interne, la non évaluation des projets, la mauvaise circulation de l`information, la non maitrise des effectifs etc.

En vue de relever ces défis, la reforme et modernisation de l`Administration Publique s`est fondée essentiellement sur la recherche des voies et moyens permettant d`améliorer la qualité de la gouvernance, la maitrise des effectifs et de la masse salariale, la transparence, la rationalité. Ceci passe par la rationalisation du mode et de systèmes d`organisations et de gestion des Administrations des institutions Publiques, des ministères et des services Publics conformément a l`approche de gestion axée sur les résultats (GAR). S`agissant du Ministère des Mines, la rationalité des missions, des structures, des emplois et des effectifs de son appareil administratif avait conduit à la fixation de son cadre et structures organiques agréées en 2017. Dans le souci de résoudre tous ces problèmes, l`audit avait entre autre recommandé la réorganisation de l`Administration du Ministère des Mines en créant un nouveau service qui est l`Inspection Générale de Mines (IGM) pour dissocier les activités de régulation de la structure normative et celles de contrôle.

Il est également impérieux que l`Administration des Mines prenne en compte les innovations intervenues dans l`architecture de l`Administration Publique Congolaise. Elle est matérialisée par l`Arrêté Ministériel n*0025/CAB.MIN/MINES/01/2016 du 01 mars 2016 portant création de la commission Mixte Ministérielle Mine-Fonction Publique chargée de la fixation du cadre et structures organiques de l`Administration du Ministère des Mines. Et l’arrêté Ministériel n*0045/CAB.MIN/MINES/01/2016 du 22 mars 2016 portant désignation des membres de la Commission Mixte, Ministère des Mines-Fonction Publique chargée de la fixation du cadre et des structures organiques de l`Administration des Mines.

Cette réforme a abouti à la création de l`Inspection Générale des Mines (IGM). Il sied de noter que la séparation de ces deux structures renforcera l`efficacité en matière de lutte contre la fraude et la contrebande minière. La commission a élaboré le cadre organique ainsi que le référentiel des emplois et des compétences de l`Inspection Générale des Mines (IGM) transmis aux autorités compétentes.

ALUTA LOTAMBI Gaston

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *